Participation au Processus de Paix - 3P

Source de financement du Projet: AGENCE DES ETATS UNIS POUR LE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - USAID

Numéro : AID-688-A-16-00005

Pays : Mali

Montant de financement : 817.000 USD

Période de financement : du 03/08/16 au 02/08/18

​CONTEXTE ET JUSTIFICATION DU PROJET :

Le septentrion malien a connu une série de rebellions de l’indépendance à nos jours. L’une des plus graves est la récente qui a commencé en 2012 et qui a entrainé une crise sans précèdent. Des groupes indépendantistes appuyés par des narco-islamistes se sont emparés des régions du Nord du Mali.

 

L’armée régulière mal structurée et sous équipée abandonne le terrain au profit des mouvements armés et crée des tensions dans le sud du pays entrainant un coup d’Etat qui met fin au régime démocratique.

 

Une intervention militaire internationale conduite par la France reconquit les régions occupées en chassant les Djihadistes et en s’inscrivant dans un processus de médiation pour faire la paix. Des élections présidentielles ont pu se tenir et les accords ont été parafés et signés en Juin 2015 sous l’égide du médiateur algérien. Un processus de paix et de réconciliation a alors été enclenché par le Gouvernement du Mali avec la Coordination des Mouvement Armés (CMA) et la plateforme.

 

 C’est dans le souci de continuer à soutenir les efforts du Gouvernement Malien et ses partenaires techniques et financiers dans la recherche d’une paix durable au Nord du Mali que l’USAID a lancé un appel à manifestation d’intérêt qui a pour but de créer des opportunités pour une série d’interactions entre les groupes en conflits dans la communauté ou dans la société en général pour promouvoir la compréhension mutuelle, la confiance, l’empathie et les liens sociaux résiliants.

 

L’Association Malienne pour la survie au Sahel (AMSS), fort de son expertise dans le domaine humanitaire et de développement local dans la région de Tombouctou a été retenue pour mener à terme cette initiative avec l'appui technique de FHI360

 

BUT ET RESULTATS DU PROJET :

Le but du projet est « Soutenir un Mali pacifique et prospère grâce aux processus locaux de paix » 

Les résultats attendus du projet sont essentiellement :

  1. i) la diminution des conflits violents grâce aux processus participatifs de médiation de conflit ;

ii) le  renforcement des capacités des organisations locales qui travaillent à rendre les processus locaux de paix plus efficaces et inclusifs et

iii) l’augmentation de la résilience communautaire pour soutenir la prévention des conflits et la cohésion sociale.

ZONES D’INTERVENTION DU PROJET :

Au regard de la situation actuelle et des pertinences d’appui/accompagnement

des communautés, vingt-deux (22) communes dont seize (16) du cercle de Goundam

et six (6) de celui de Tombouctou sont ciblées dans le cadre de la mise en œuvre

du projet « 3 P » en particulier mais aussi des populations du septentrion malien en Général.

 

Les interventions du projet toucheront tous les villages/quartiers/fractions

des 22 communes cibles à travers les activités de sensibilisation, d’animation

ou de formation des formateurs communautaires, les émissions des radios de

proximité et les espaces de dialogue comme les journées culturelles et le

forum participatif communautaire pour la paix et la réconciliation.

STRATEGIES D’INTERVENTION DU PROJET :

La société civile joue un rôle essentiel dans le processus de réconciliation et dans la distribution des dividendes de la paix là où la guerre a provoqué des déchirements.

Le projet « 3P » vise à renforcer la participation de cette société civile afin d’intégrer les citoyens dans un partenariat plus participatif de reconstruction après les conflits.

 

Pour la construction de la paix, la prévention et le règlement des conflits locaux, le projet « 3 P » prévoit de soutenir les activités civiles liées à la consolidation de la paix ainsi qu’à la prévention et au règlement des conflits.

Les actions seront centrées sur trois axes stratégiques :

  •  Le renforcement des capacités des autorités locales et des organisations de la société civile intervenant dans le domaine de la violence ainsi que sa prévention, sa gestion et sa non répétition ;

  • La sensibilisation au sein des communautés afin d’encourager une culture de la paix ;

  • L’amélioration des conditions de vie de ces communautés à travers des espaces de dialogue et de résolution des différends.

 

Dans un tel contexte, le projet « 3P » met essentiellement l’accent sur le renforcement du rôle de la société civile dans la prévention et la résolution de conflits ainsi  que l’amélioration des mécanismes d’articulation entre les Organisations des Sociétés Civiles et les Autorités Locales pour promouvoir des alternatives de vie permettant de rompre le cycle de la violence.

 

GROUPES CIBLES :

Sur la base de ses expériences antérieures en matière d’atténuation des conflits et de la consolidation de la paix dans les régions du Nord du Mali, AMSS s’appuiera sur des acteurs clefs boosters de changement d’attitudes, de comportements et pratiques au niveau des communautés. Ces acteurs clefs sont essentiellement les jeunes, les femmes, les leaders communautaires, les responsables administratifs et politiques, les communicateurs et les chefs traditionnels.

 

Dans de telles situations, les jeunes constituent un public particulier pour les activités des projets étant donné qu’ils sont habituellement plus susceptibles de ressentir les frustrations dues à une absence d’opportunités économiques et de se livrer ainsi à des activités illégales et à la violence. Aussi, les femmes constituent-elles les premières victimes de toute forme de discrimination et de violence.

 

PRINCIPALES ACTIVITES A REALISER :

Dans l’attente de ses objectifs, le projet met en œuvre les activités ci-après :

 

  • L’élaboration, l’adaptation et la contextualisation de matériels/modules de formations appropriées ;

  • L’utilisation d’une approche de formation de formateurs pour maximaliser le nombre de formateurs communautaires familiers avec les principes clefs de gestion des conflits, de consolidation de la paix et de réconciliation,

  • La constitution et la disponibilité d’un vivier de ressources locales compétentes pour poursuivre les formations même après le projet,

  • L’établissement et la mise en relation d’un réseau de diffuseurs de la paix et de la réconciliation parmi les groupes cibles du projet et la promotion de systèmes pour les aider à se maintenir.

  • L’Identification des mécanismes communautaires pour résoudre les conflits et promouvoir une culture de paix.

  • L’implication et la mobilisation des acteurs locaux (jeunes, femmes, des membres influents communautaires) pour participer et appuyer les interventions du projet va assurer leur continuité au-delà du cycle de financement des deux années.

  • L’appui à l’organisation de journées culturelles

STAFF 3P/AMSS

Un Coordinateur du programme

Un Directeur du projet

Un Chargé de communication, d’un

Un assistant administratif et financier

Un Chargé de formation

Un Chargé de sécurité

Un Chauffeur

Onze (11) Coordinateurs communautaires.

Press Book et Medias
 
Présentation Video de 3P
En cours de Construction

Contenu en cours de mis à jour

En cours de Construction

Contenu en cours de mis à jour