Projet d’Engagement Citoyen: Identité & Citoyenneté - Phase II

UKaid-logo.png

Partenaire: AMSS, ARGA, CITRACO et CLUEDUCA

Source de financement du Projet: l’Ambassade du Royaume Uni

Pays : Mali

Période de financement : Décembre 2020-Mars 2021

Dans le cadre de l’appui et l’accompagnement pour la mise en place des mécanismes de prévention et de gestion des conflits dans les 7 communes bénéficiaires du PECIC Phase II, le consortium à travers le lead (AMSS & ARGA) a mené des activités de formation d’une part pour établir des bilan des mécanismes endogènes par l’analyse FFOM (forces, faiblesses, opportunités et menaces), et d’autre part pour renforcer la synergie d’action avec les collectivités tout en adoptant des mécanismes de coordination devant offrir l’efficacité et l’efficience des acteurs locaux.

Session d’appui et accompagnement des mécanismes de Wassoulou-Ballé
Session d’appui et accompagnement des mécanismes de Bougouni

En vue de soutenir l’élaboration et la mise en œuvre de plans d’appui aux mécanismes de prévention et de gestion pacifique des conflits dans les 7 communes cibles du PECIC Phase II, le lead (AMSS et ARGA-Mali) a animé des sessions de formation pour amener les mécanismes à soutenir l’élaboration et la mise en œuvre de leurs plans d’appui, mais aussi et surtout pour aider ces mécanismes à élaborer leurs plans de d’actions fiables de prévention et de gestion pacifique qui bénéficient d’un financement du Projet PECIC. En effet, dans cette activité, chaque commune doit se pencher sur 2 conflits distincts à résoudre par le biais de leur équipe de réconciliation.

Session d’élaboration et de mise en œuvre de plans d’appui aux mécanismes de Kadiolo
Session d’élaboration et de mise en œuvre de plans d’appui aux mécanismes de Kolondiéba

En outre, il faut noter que la politique genre est toujours appliquée à toutes les étapes de mise en œuvre du projet PECIC, comme au niveau de tous les autres projets pilotés par l’AMSS. Dans la mise en œuvre des activités, l’accent est toujours mis sur l’implication et la participation des femmes et des jeunes filles dans les instances de prise de décision au niveau communal.

Ainsi, parmi les activités réalisées qui répondent mieux aux besoins des femmes on note:

  • L’accompagnement des femmes dans la mise en œuvre de leurs activités de prévention et de résolution des conflits

  • Le plaidoyer au niveau des autorités communales pour l’intégration des besoins des personnes (les personnes âgées, les femmes et les jeunes filles) dans les plans de développement au niveau des communes.

En effet, les mécanismes endogènes mis en place collaborent étroitement avec les autorités communales et mènent des activités de sensibilisation, de prévention et de résolution des conflits au niveau des communes avec celles-ci. C’est pour dire qu’au niveau des 7 communes cibles, les autorités communales et traditionnelles sont impliquées dans toutes les activités. Elles donnent leurs appréciations sur l’état d’avancement des activités.

Session de plaidoyer pour les femmes de Bougouniouni.png
Session de plaidoyer pour les femmes de Kolondiéba

Kolondieba

Videos Activités

Koutiala

Sikasso