Ateliers d’orientation et de formation des acteurs clé des communes d’Agouni et de Ber

Mis à jour : 11 avr. 2019

Le Projet de Consolidation de la Paix a engagé des acteurs clé des communes d’Agouni et de Ber sur la voie de la stabilité et la recherche de la paix durable.

Tombouctou, 20 mars 2019


- Le Projet de Consolidation de la Paix a organisé successivement deux ateliers d’orientation et de formation des acteurs clé des communes d’Agouni et de Ber dans la région de Tombouctou. Situées respectivement à 40 km au Nord et 65 km à l’est de Tombouctou Agouni et de Ber sont deux localités ou les défis sécuritaires sont surtout dominés par les tensions entre communautés.

A l’issues des travaux de l’atelier à Ber comme à Agouni, les acteurs communautaires ont reconnu la nécessité de poursuivre le dialogue intercommunautaire pour la paix et la promotion des activités socioéconomiques des populations.

« Aucun développement n’est acquis s’il y pas la paix » s’est insurgé un élu municipal de la commune rurale de Ber. « Vous êtes invités à rendre compte des recommandations issues de l’atelier au niveau vos villages et fractions en vue d’organiser des possibles rencontres inter et intracommunautaires. Ici à Ber, nous reconnaissons que la sécurité des personnes et de leurs biens est assurée par membres de la CMA. Mais, nous voulons que personne ne sente exclue des prochains débats publics. Sans distinction de valeurs sociales, l’avis de chacun compte » a rassuré le Maire de la commune de Ber.

Par ailleurs, A Agouni, les participants ont estimé que la rencontre a permis de dynamiser et consolider leurs liens socioculturels dans le renforcement de la paix déjà fragilisées par la recrudescence du banditisme dans leur commune.

« La commune d’Agouni a été victime de trafic illicite et de toutes sortes de banditisme et de menaces physiques. De la crise de 2012 à un passé récent, Agouni était sous le contrôle des djihadistes » rappelé, dans les discussions, le président de la coordination des fractions de Nouaji de la commune. « Et, l’heure est à la recherche de la paix et de la cohésion sociale » a – il souhaité.

Le chef de village, qui présidait la rencontre, a vivement félicité l’USAID, à travers le financement d’un atelier visant la stabilité et la réconciliation dans sa localité. Il a pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour assurer l’exécution correcte des activités du Projet de Consolidation de la Paix dans la commune d’Agouni.


Ateliers d’orientation et de formation des acteurs clé des communes d’Agouni




Ateliers d’orientation et de formation des acteurs clé des communes de Ber

17 vues