Projet de gestion des ressources naturelles dans la région de Tombouctou

IDENTIFICATION DU PROGRAMME :
1. Localisation :
  • Région de Tombouctou 

  • Cercle de  Goundam:

  • Communes (Bintagoungou M'bouna et Issabery)

 

2. Budget : 32 480 164FCFA sous Financement  Pain pour le Monde/ an 1

Les bénéficiaires directs sont:

3. 748 membres des associations/groupements d’exploitants forestiers, associations et coopératives des femmes, associations et coopératives des éleveurs et pêcheur.

Les bénéficiaires indirects :

8 743  membres d’autres organisations de la société civile : leaders communautaires et chefs coutumiers, les chefs religieux, les CT, les services compétents de l’État, les communautés.

3. Les résultats attendus :

R1. Les communes de M’Bouna, Bintagoungou et Issa Béri dans cercle de Goundam ont accordé un ordre prioritaire aux questions des ressources naturelles.

R2. Les communautés des zones d’intervention surtout les femmes diversifient  leurs sources de revenus  à travers le développement d’activités alterna-tives de résilience face au changement climatique.

Les résultats atteints :

Au terme des atcivités du projet, les résultats atteints se résument à :

La mise en place des organes de gestion des différentes initiatives et leurs dotations en statut et règlement intérieur autour des actions d’intercommunalité au niveau des communes.

La formation de 60 acteurs sur les textes relatifs à la gestion des ressources naturelles

L’animation et la sensibilisation des communautés sur la problématique du changement climatique et sensibilisés sur  les bonnes pratiques de protection des ressources naturelles et de l'environnement

La formation de 30 forgerons des communes cibles  sur la confection des foyers métalliques.

La formation de 30 pépiniéristes (hommes, femmes) villageois avec 3000 pots de plastique et semences).

Le renforcement de capacité de 10 associations féminines dans la réalisation des activités de maraichage

L’aménagement et la mise en valeur de 16 hectares de périmètres  dans les communes de Bintagoungou, M'Bouna, et Issabéry).

La plantation de 100 pieds  dans chacune des communes d’intervention