Projet de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent « Boutons la Radicalisation et l’Extrémisme Violent hors de nos Communautés » (BREC)

IDENTIFICATION DU PROGRAMME :

 

Ce projet qui couvre un vaste territoire allant des régions de Koulikoro à Tombouctou en passant par celles de Ségou et de Mopti, concerne des zones où les menaces de radicalisation et d’extrémisme violent sont très prononcées. Il s’agit de zones qui sont soit occupées par des terroristes (Mopti et Tombouctou) ou qui sont régulièrement affectées par les actions posées par ceux-ci (Nara, Banamba, Kolokani et Tominian). La proximité de certaines zones avec les frontières de la Mauritanie et du Burkina Faso amplifient davantage les risques de manifestations de la radicalisation et de l’extrémisme violent à cause des influences multiformes des terroristes sur les populations en général et en particulier sur les groupes de populations cibles du BREC, les femmes de 25 à 45 ans et les jeunes de 15 à 25 ans qui sont les plus vulnérables.

1. Localisation :

Région de Tombouctou, Cercle de Tombouctou : Communes de : Tombouctou, Ber et Alafia

2.  Budget : 25 521 571 FCFA

 

3. Résultats attendus par le programme :

Le projet BREC est articulé autour de quatre grandes initiatives qui sont :

  • Insertion socio-économique des femmes entre 18 et 55 ans dans les régions de Koulikoro, Ségou Mopti et Tombouctou

  • Conscientisation des femmes entre 18 et 55 ans sur l’extrémisme violent dans les régions de Koulikoro, Ségou, Mopti et Tombouctou

  • Insertion socio-économique des jeunes pauvres entre 18 et 40 ans dans les régions de Koulikoro, Ségou Mopti et Tombouctou

  • Mobilisation des Jeunes pauvres entre 18 et 40 ans contre l’extrémisme violent dans les régions de Koulikoro, Ségou, Mopti et Tombouctou.

4. Résultats atteints par le  programme :

Les résultats atteints par le programme au cours de la période de janvier à décembre 2017 se focalisent principalement sur :

  • Animation des mécanismes participatifs non violents de gestion des conflits (organisation des rencontres intercommunautaires et 03 espaces de réflexion sur la culture de la paix),

  • Formation de 224 femmes entre 18 et  55 ans dans les communes d'intervention en médiation et utilisation de mécanismes  non violents de conflits,

  • Activité 1.  Appui aux activités génératrices de revenu des jeunes (formation en entreprenariat jeunes et dotation en fonds de roulement et évaluation),

 

5. Partenaires : GRAT/GCERF

 

5. Bénéficiaires :
  • 224 femmes entre 18 et 55 ans des communes de Tombouctou, Alafia et Ber de la région de Tombouctou,

  • 224 jeunes entre 18 et 40 ans des communes de Tombouctou, Alafia et Ber de la région de Tombouctou.