Formation des animateurs radios en communication sur les VBG et le VIH

Mis à jour : 9 avr. 2019

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Note de reconduction du NFM2 (2018-2020) du Mali, Plan International Mali a été retenu comme Récipiendaire Principal de la subvention relative au « Renforcement de la lutte contre le VIH/SIDA au Mali pour un accès universel à la prévention, au traitement, à la prise en charge et soutien : une approche intégrée de santé communautaire » qui cible les groupes suivants :

i) les Professionnelles du sexe (PS) et les Miniers couverts par le SR1(SOUTOURA);

ii) les Utilisateurs de Drogues Injectables couverts par le SR2 (ARCAD SIDA);

iii) les Hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres Hommes (HSH) couverts par le SR3(AMPRODE SAHEL) et

iv) les Femmes et les Adolescentes Victimes de Violences Sexuelles (FAVVS) couvertes par le SR4 (AMSS).

La mission assignée à l’AMSS est la mise en œuvre des interventions (paquet de services de prévention) pour la réduction de la propagation des IST et du VIH chez les Victimes de viol dans les régions de Gao, Kidal, Mopti et Tombouctou et d’assurer la prise en charge médicale immédiate des femmes et adolescentes victimes de viol ainsi que l’appui juridique jusqu’à réparation.

La pandémie du sida est l’un des plus grands défis lancés au développement et au progrès social. Au-delà de la souffrance qu’elle impose aux individus, aux familles et aux communautés, elle affecte profondément le tissu social et économique des nations.

Fournir les informations sur le VIH et les VBG est aujourd’hui la porte d’entrée pour la prévention, la prise en charge et le traitement du VIH/Sida dans les pays affectés par la pandémie.

Ainsi AMSS avec son partenaire Plan International dans le cadre de la mise en œuvre du projet de « Renforcement de la lutte contre le VIH/SIDA au Mali pour un accès universel à la prévention, au traitement, à la prise en charge et soutien : une approche intégrée de santé communautaire » compte soutenir et maintenir la disponibilité de l’information, de conseil sur la prévention du VIH et des violences sexuelles surtout dans le contexte de conflit que connaissent les régions du nord.

C'est dans ces objectifs que s'est déroulé à Mopti du 04 au 06 Mars puis à Gao du 13 au 15 Mars et enfin à Tombouctou du 27 au 29 Mars 2019, une série de formation et d'atelier qui s’inscrivent dans une logique de renforcement des compétences des animateurs radio de nos régions d’intervention pour l’amélioration de la qualité des services sur le sujet.





0 vue